FertiBioSol

Fertilisation Biologique des Sols en cultures de légumes

Ce projet FertiBioSol s’inscrit dans la continuité de SOCLE Innovation AB sur la thématique de l’entretien et/ou de restauration de la fertilité biologique des sols chez les producteurs normands de légumes AB ou en réflexion pour une conversion. Cette thématique sera traitée de façon plus approfondie que dans le projet SOCLE Innovation AB sur la caractérisation plus précise de la fertilité biologique au travers du suivi d’indicateurs simples et peu coûteux.

Une attention particulière sera portée sur l’évaluation des itinéraires en conditions de production au travers d’une double approche à la fois technique (mécanisation des opérations de l’itinéraire pour une mise en œuvre réaliste à l’échelle de l’exploitation) et économique (estimation du coût de l’itinéraire).

De plus, une approche complémentaire permettra d’évaluer l’effet immédiat éventuel des techniques testées sur la pression des bio-agresseurs telluriques en cultures de légumes. Il s’agira en particulier de réaliser un diagnostic du niveau de pression de certains bio-agresseurs du sol (nématodes notamment) des parcelles suivies si nécessaire et d’estimer dans tous les cas l’effet des deux techniques testées au travers d’observations sur les cultures et notamment le rendement total et le rendement commercialisable.

Les techniques étudiées seront la fertilisation carbonée massive et la fertilisation par mulch d’herbe. Une attention particulière sera portée sur la mécanisation de ces techniques pour assurer une mise en œuvre réaliste en conditions de production.

En particulier, les résultats concerneront les points suivants :
– fertilisation par mulch d’herbe fraîche : ratio entre la surface d’herbe fertilisante et la surface fertilisée, surface en herbe à prévoir à l’échelle de l’exploitation, mise en œuvre pratique de la mécanisation en conditions de production, comparaison du coût global de l’itinéraire par rapport à un itinéraire « standard » en agriculture biologique, effets sur les rendements.
– fertilisation carbonée massive et ponctuelle de type BRF, broyat de déchets verts ou compost de
déchets verts : calendrier cultural à adopter en fonction des apports carbonés, modalités techniques pour la mise en œuvre, effets sur les itinéraires de travail du sol, effet observé sur l’enherbement, coûts et impact sur les rendements.

La présentation des résultats se fera à l’aide de trois principaux indicateurs :
1. Faisabilité technique ou mise en œuvre pratique de l’innovation testée sur l’exploitation (matériel et intrants)
2. Coûts
3. Effets sur la performance globale de l’exploitation (économie de charges d’intrants, rendements).

Producteur suivi par MSV Normandie : Pierre-Xavier Browaeys 

Installé à Damville, à 20km d’Evreux, depuis février 2018 sur 1 hectare dont 980m² de serre.
Il cultive sur des sols argilo-limoneux qui étaient des anciens terrains cultivés en grandes cultures.
Plusieurs visites de François Mulet, expert en Maraîchage Sol Vivant, lui ont permet de créer son système en utilisant les techniques du MSV. Son intrant massif lui a permis de démarrer son activité.